»
cahier français
5.08.2010
Le tralala hotel fait swinguer Montreux
Estelle Mayer est une hôtelière rayonnante. Le tralala hotel, qu’elle a ouvert il y a deux ans en vieille ville de Montreux, a vite connu le succès. Et pourrait bientôt être «duplifié» ailleurs.
claude jenny

Hôtel de charme, au design soigneusement étudié, le tralala hotel est vite apparu comme le trois-étoiles qui manquait à Montreux. «Nous avons ciblé le bon créneau, et en soignant notre présence sur internet, nous avons d’emblée attiré une clientèle qui recherche un bon rapport qualité/prix», confie Estelle Mayer, propriétaire-directrice. Elle qui pensait au départ ouvrir un bed & breakfast a eu du flair en aménageant une ancienne bâtisse du quartier des Planches en un hôtel de 35 chambres et suites qui offrent toutes une note musicale, chaque chambre étant décorée d’un grand nom de la musique qui s’est produit sur le Riviera.

Ainsi certains hôtes demandent-ils à pouvoir séjourner dans la chambre d’une vedette, David Bovie, Alicia Keys ou Deep Purple notamment. Le relatif éloignement du lac et les problèmes de stationnement dans le Vieux-Montreux ne reboutent pas une clientèle très éclectique, composée en majorité de 18-45 ans et en provenance de Suisse alémanique. Estelle Mayer ne cache pas sa satisfaction: «Je suis très contente. L’hôtel marche super bien. Nous avons un taux d’occupation d’environ 75% sur l’ensemble de l’année, et en n’ayant pas les charges d’un restaurant – les hôtes bénéficient néanmoins d’un petit snack – la rentabilité de l’établissement, avec un effectif de dix personnes, est bonne».

Si Estelle Mayer n’avait pas d’expérience antérieure dans l’hôtellerie, son dynamisme et sa présence quotidienne à l’hôtel ne sont pas étrangers à ce succès. Lorsque l’on consulte le livre d’or de l’hôtel, outre le cadre original, les hôtes sont quasi unanimes à souligner la qualité de l’accueil. «C’est le plus important», affirme Estelle Mayer, dont l’expérience dans l’évenementiel fait merveille pour asseoir le tralala hotel dans les lieux ani-més de Montreux. Ces afterworks mensuels sont vite devenus très fréquentés.

Estelle Mayer souligne l’excellente collaboration avec les partenaires locaux, notamment avec l’Office du tourisme. Le tralala hotel, comme l’ouverture du café culturel de «L’Ange boîteux» et la réouverture du Café du Pont, ont contribué à redonner un peu de vie à la vieille ville de Montreux. Estelle Mayer caresse d’ailleurs un projet original de manifestation qui collerait avec le cadre du quartier. Et envisage déjà l’ouverture d’un second hôtel: «Mais ailleurs. Plutôt dans une grande ville. A Lausanne ou à Genève. Et qui aurait une coloration se rapportant à la ville choisie. Comme c’est le cas à Montreux avec la musique».

  
aktuelle Ausgabe der htr
hoteljob.ch - Stelleninserate

hoteljob.ch das Stellenportal für die Hotellerie, Gastronomie und den Tourismus mit monatlich über 410‘000 Seitenzugriffen.

Aktuelle Jobs auf hoteljob.ch:
htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien