»
cahier français
16.02.2012
Que coûte la Journée des vacances?
Suisse Tourisme invite l’organisateur de la Journée suisse des vacances et du Switzerland Travel Mart (STM) à passer à la caisse. Berne doit réunir 900000 francs pour l’édition 2013.
Daniel Stampfli

Berne s’était proposée pour l’organisation de l’édition 2013 de la Journée suisse des vacances et du Switzerland Travel Mart (STM). Sa candidature ayant été retenue, ville et canton doivent maintenant contribuer aux frais d’organisation, chacun pour un montant de 300000 francs. Avec ses partenaires, Berne Tourisme prend lui-même en charge le même montant.

Les 900000 francs que la destination doit assumer, se fonderaient sur des «estimations relevées antérieurement à Lucerne (2009) et à Genève (2011)», écrit le conseil communal dans sa requête au conseil administratif. Le montant que Berne devrait réunir est estimé à 570000 francs pour le STM et à 330000 francs pour la Journée des vacances. En mars prochain, le conseil administratif de la ville de Berne devra se prononcer sur ces 300000 francs. Mais Thomas Lüthi, directeur adjoint de Berne Tourisme est confiant: ce montant devrait passer devant le législatif.

Selon Marcel Perren, directeur de Lucerne Tourisme, le montant payé en 2009 pour l’organisation de la Journée des vacances et du STM à Lucerne s’élèverait à 700000 francs, dont 120000 francs à charge des cantons de Lucerne, Uri, Schwyz, Obwald et Nidwald. Lucerne Tourisme aurait déboursé environ 300000 francs et l’hôtellerie aurait très largement contribué.

A Genève Tourisme & Congrès, en raison des directives de Suisse Tourisme, Militza Bodi, directrice de la communication, n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet.

«Suisse Tourisme ne fixe pas la contribution des villes et des cantons, mais seulement celle de la destination», explique Daniela Bär, responsable médias à ST. De même s’agissant d’un refinancement éventuel de ses partenaires. «La plupart du temps, ils participent d’ailleurs, car le STM est la plus importante manifestation de marketing susceptible d’apporter des affaires à notre pays. Quant à la Journée des vacances, c’est une manifestation de prestige impliquant tous les acteurs du tourisme suisse. La participation financière de ces derniers ne couvrant pas tous les frais, ST met la différence», ajoute Daniela Bär.

Suisse Tourisme et ses partenaires (Swiss, Switzerland Travel System) prennent en charge la plus grande partie du coût de la Journée Suisse des vacances et du STM d’environ 3,7 millions de francs. Les destinations peuvent s’inscrire auprès de ST pour organiser l’une ou les deux manifestations, commente Daniela Bär.

Et comme les coûts s’inscrivent toujours à peu près dans le même contexte, les candidats connaissent donc les conséquences financières à l’avance.

 

  
aktuelle Ausgabe der htr
htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien