»
actualité
6.09.2017
Les propriétaires d’Aminona en colère
Réunis en association, quelque 250 propriétaires d’Aminona s’insurgent et accusent la commune d’inaction dans le projet de renouvellement de la télécabine. Ils ont l’impression d’être les oubliés de la station, qui concentre son développement à l’Ouest.

L’association des propriétaires d’Aminona (APRA) réagit à la parution de plusieurs articles au sujet de l’avenir de la télécabine d’Aminona. Dans un communiqué, elle s’insurge contre l’apparente interdépendance entre la concrétisation du projet de télécabine et le sort du projet hôtelier Aminona luxury resort & village (ALRV SA) (notre news du 28.08.2017). «La commune de Crans Montana et CMA (société des remontées mécaniques) semblent en effet lier l’avenir de la station d’Aminona au sort du projet hôtelier et immobilier ALRV. Pour l’APRA, une telle approche ne peut rester sans réaction», écrit l’association.

L’association accuse la commune de Crans-Montana «d’inaction». Celle-ci n’aurait pas transmis son dossier au Conseil d’Etat valaisan suite au recours du WWF. Le Conseil d’Etat l’aurait déjà interpellée en janvier 2017. Pour les propriétaires, l’attitude de la commune empêche le projet de télécabine d’avancer.

Ils expriment leur mécontentement et leur inquiétude quant à l’avenir de la station. Ils écrivent: «Les propriétaires sont d’autant plus déçus qu’ils constatent le fort développement de l’Ouest de la station et ont l’impression d’être les oubliés de la fusion. Preuve en est l’abandon de la place centrale d’Aminona, son rond-point misérable et l’ancienne gare de télécabine qui tombe en ruine, au désespoir des commerçants locaux».

Ils interrogent également le rôle de l’office du tourisme. «Les propriétaires se demandent aussi quel rôle – ou non-rôle d’ailleurs – joue l’Office du tourisme de Crans-Montana dans le développement d’Aminona, alors même qu’ils sont soumis à une taxe de séjour identique au reste de la station.»

L’association APRA estime que la commune doit assumer ses responsabilités. Elle attend d’elle qu’elle «crée les conditions-cadres pour l’avancement de ce projet et ne subordonne pas son engagement au sort de tel ou tel projet privé», écrit-elle encore.

L’Association des propriétaires d’Aminona s’est constituée en 2015 en réaction au démantèlement de la télécabine de la station et au vote d’une nouvelle taxe sur les résidences secondaires. Forte de 250 membres, l’association a pour but de défendre les intérêts des propriétaires qui n’acceptent pas de voir disparaître les infrastructures touristiques et commerçantes à l’Est de la station de Crans-Montana. (htr/lb)

  
aktuelle Ausgabe der htr

» epaper
» abo
» archiv
» mediadaten

Die htr erscheint neu 14-täglich.

hoteljob.ch - Stelleninserate

hoteljob.ch das Stellenportal für die Hotellerie, Gastronomie und den Tourismus mit monatlich über 410‘000 Seitenzugriffen.

Aktuelle Jobs auf hoteljob.ch:
htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien