»
actuel
30.04.2009
Le tourisme dit oui à un nouveau Beaulieu
Le Palais de Beaulieu, à Lausanne, doit être rénové pour 100 millions de francs. C’est un investissement qui vaut la peine d’être entrepris, estiment les milieux touristiques.
Michel Bloch

«Quelles activités Beaulieu doit-il privilégier, quelle cible viser et avec quel positionnement?» Telles sont les questions qu’il faut se poser au préalable, estime Isabelle Aubert, la directrice générale du site de l’EPFL. Autrement dit, comment proposer une offre unique qui permette à Beaulieu de se démarquer? «Aujourd’hui, il propose des spectacles, des congrès, des foires», poursuit Isabelle Aubert. «Et les foires, comme par exemple le Comptoir suisse, qui représentent environ la moitié de son chiffre d’affaires, constituent un domaine sur lequel les efforts doivent se concentrer. Elles sont destinées à une population souvent régionale pour laquelle Beaulieu est un lieu idéal. La capacité hôtelière est en revanche peu adaptée à la mise en place de foires internationales de très grande envergure. Là encore, une approche et une réflexion marketing sont indispensables.»

«Le Palais de Beaulieuest un outil fabuleux»
Claude Petitpierre, le directeur de Lausanne Tourisme relève que les milieux touristiques attendent beaucoup de Beaulieu: «Il s’agit d’un outil fabuleux, à la fois centre de congrès et de foires, qui a l’avantage de se situer en ville et d’être facile d’accès.» Pour jouer pleinement son rôle, ses infrastructures doivent être adaptées, explique Claude Petitpierre: «On évalue l’impact économique annuel direct et indirect du Palais de Beaulieu à plus de 400 millions de francs. Il serait encore plus important avec un outil plus moderne.»

«Certes, les investissements à consentir sont élevés, pourtant la formule consistant à rénover totalement Beaulieu devrait être retenue», poursuit le directeur de Lausanne Tourisme. «Les dépenses actuellement consacrées à l’entretien sont élevées et l’on ne fait que repousser le problème. Les foires sont essentielles, les congrès aussi. Ils ont un impact économique important sur la ville. Les congressistes logent en effet sur place et dépensent pendant leur séjour. Par ailleurs, l’offre hôtelière de Lausanne est de qualité.» A la question de savoir si des alliances avec d’autres centres analogues en Suisse sont souhaitables, Claude Petitpierre se dit tout à fait ouvert à ce scénario.

Des effets très bénéfiquespour l’hôtellerie
Pour Stefano Brunetti Imfeld, président des hôteliers lausannois et directeur de l’Hôtel de la Paix, un nouveau Palais de Beaulieu aura des effets très bénéfiques sur l’économie de la région et sur l’hôtellerie en particulier. François Dussart, directeur général du Beau-Rivage Palace, confirme ces propos. Enfin, les retombées de Beaulieu s’étendront sur toute la Riviera, estime Gisèle Sommer, la directrice des relations publiques du Montreux Palace. Un nouveau Beaulieu est aujourd’hui une nécessité. Les milieux concernés sont unanimes: Lausanne a des atouts essentiels. Il reste à les valoriser avec des infrastructures dignes de ce nom.

  
aktuelle Ausgabe der htr

» epaper
» abo
» archiv
» mediadaten

Die htr erscheint neu 14-täglich.

hoteljob.ch - Stelleninserate

hoteljob.ch das Stellenportal für die Hotellerie, Gastronomie und den Tourismus mit monatlich über 410‘000 Seitenzugriffen.

Aktuelle Jobs auf hoteljob.ch:
htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien