En écho à la déferlante de questionnements autour de la blockchain, Palexpo SA organise le premier Geneva Annual Blockchain Congress. Ce congrès annuel indépendant, soutenu par le canton de Genève, se tiendra le 21 janvier prochain, dans le Centre de congrès de Palexpo. Il a pour vocation d’offrir aux décideurs de la région une journée de réflexion sur cette nouvelle «grande technologie».

Destiné aux dirigeants du secteur privé, public et des organisations internationales, ce congrès présentera les applications concrètes de solutions blockchain et étudiera leurs conséquences sur les modèles d’affaires de l’économie de marché. Quatre secteurs d’activités seront abordés: l’identité et e-gouvernement, l’éducation, la FinTech, le négoce de matières premières et le supply chain.

Cinq personnalités ont confirmé leur participation à la première édition. Ils s’exprimeront aux côtés de 30 autres intervenants annoncés.  Don Tapscott, considéré comme le plus grand penseur numérique au monde, co-fondateur et président du Blockchain Research Institute ; Patrick Odier, associé-gérant senior du groupe Lombard Odier et président du conseil d'administration; Daniel Haudenschild, CEO de Swisscom Blockchain; Jarod Koopman qui se trouve à la tête de la cybercriminalité au bureau d’enquête criminelle de l’agence du gouvernement fédéral des Etats-Unis et enfin Carlos Moreira, spécialiste en cybersécurité sur le plan national et international, co-fondateur et CEO de WISeKey, et l'un des pionniers sur la scène digitale internationale. (htr/lg)

Informations pratiques et billetterie sur: genevablockchaincongress.com

Lire à ce sujet la chronique d'Anouck Weiss:«Le tourisme doit prendre la technologie blockchain au sérieux»