A Lausanne, l’aquarium-vivarium Aquatis semble avoir trouvé son public. Le nouvel espace consacré à l’histoire de l’eau douce et de l’humanité a franchi la barre des 100'000 visiteurs. C’était le 29 décembre dernier, soit un peu plus de deux mois après son ouverture. A son inauguration, Bernard Russi, PDG du groupe Boas à l’origine du projet, annonçait viser 450'000 visiteurs annuels.

«Le projet était ambitieux? Le résultat dépasse toutes les attentes», relève un communiqué de presse. Celui-ci relève le caractère «unique» du projet pour la Suisse et l’Europe, une attraction qui se veut à mi-chemin entre un lieu d’expériences et un espace d’expositions. «Aquatis s’est annoncé de longue date comme appartenant à une nouvelle génération d’espaces alliant loisirs, découvertes et immersions, avec l’eau douce comme fil conducteur», poursuit le communiqué.

Déployé sur 3500 m² et deux niveaux, le parcours permanent invite à un voyage sur les cinq continents à la découverte des principaux écosystèmes d’eau douce et de leur faune et flore particulières. Plus de 362 espèces de poissons, 100 reptiles et amphibiens venus du Vivarium de Lausanne et 300 espèces végétales peuvent être observés au gré des 5 biozones et 12 milieux naturels, tous portés par une scénographie spécifique. (htr/lb)

Lire notre article du 2 novembre 2017: «Tourisme d’eau douce pour ville olympique»