La présidence de World Heritage Experience Switzerland (WHES) change de mains. Réunis au Laténium de Neuchâtel à l’occasion de leur assemblée générale, les membres de l'association ont élu Emmanuel Estoppey, gestionnaire du site Lavaux Patrimoine mondial, comme nouveau président de leur entité. Nadia Fontana-Lupi, directrice de l'Ente Turistico del Mendrisiotto e Basso Ceresio, a été élue vice-présidente. «Complémentaires, ils sauront répondre aux problématiques liées à la gestion des sites et au tourisme», estime un communiqué de presse.

Cette nouvelle nomination donne suite au départ à la retraite de Beat Ruppen, président depuis 2012, et responsable du Centre de gestion du site Jungfrau-Aletsch, Patrimoine mondial de l’UNESCO. «Beat Ruppen a effectué un travail remarquable, consolidant le rôle de l'association et favorisant la collaboration entre les sites. Son engagement a également permis de dynamiser la communication et la promotion autour de ces derniers à l’échelle nationale et internationale, en étroite collaboration avec Suisse Tourisme, Railaway et Swisstrail», souligne le communiqué.

Créée en 2009, l’association WHES regroupe les douze sites suisses inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Encourager les synergies interrégionales fait partie de ses objectifs. Cette collaboration a pour vocation de valoriser le patrimoine mondial et de promouvoir ces sites à caractère exceptionnel, en partenariat avec Suisse Tourisme et les offices du tourisme locaux. Basée à Berne, l’association emploie trois personnes: le directeur Kaspar Schürch, une responsable de projet Anja Walker et un stagiaire Andrea Calzacia. (htr/lb)