Plus de 200 chasselas, fendants et Gutedel étaient réunis au Château d’Aigle les 29 et 30 juin lors de la Fête du Chasselas. Originaires des grands terroirs de Suisse, de France, d’Allemagne ou du Nouveau-Monde, ces crus ont rencontré quelque 1400 visiteurs pour la septième édition de cette manifestation consacrée au cépage suisse.

Pour la deuxième année consécutive, l’événement s’est déroulé sur deux jours. Le vendredi 29 juin, quelque 250 personnalités ont assisté au triomphe des lauréats du 7e Mondial du Chasselas qui a rassemblé 820 concurrents. Ces deux jours étaient également l’occasion de réunir un public hétéroclite d’amateurs et d’épicuriens, autour d’une grande diversité de crus.

Pour la quatrième année consécutive, La Côte remporte la catégorie principale. Le titre de «champion du monde» revient au Mont-sur-Rolle La Montoise Esprit Terroir 2017 de la Cave de la Côte. Cette coopérative sise à Tolochenaz devient ainsi la première entreprise à remporter pour la deuxième fois ce prix prestigieux après son triomphe en 2016 avec le Morges Vieilles Vignes 2015. Devançant 664 concurrents, ce vainqueur n’obtient toutefois pas la meilleure note du concours malgré ses 94,3 points. Celle-ci revient au Château de Châtagnéréaz 1998 qui affiche un impressionnant 97,2 points.

Le lauréat de la catégorie Vieux Millésimes s’adjuge aussi deux prix spéciaux: le Meilleur classement toutes catégories et le Meilleur vin vaudois classé. La compétition entre Vaudois a été féroce puisque le canton remporte une autre catégorie, celle des vins doux (plus de 4 grammes de sucre par litre) grâce au Dézaley Récolte Choisie 2016 de Patrick Fonjallaz. Quant aux deux dernières catégories, elles sourient à des crus allemands. Un vin effervescent, le Deutscher Sekt Gutedel Brut de la Weingut Kiefer-Seufert s’impose dans la catégorie Vinification spéciale, et ce devant un cru alsacien. Tandis que dans les vins affichant un faible degré d’alcool (catégorie Swing), c’est le Grüner Markgräfler 2017 du Weingut Zimmermann Schliengen qui l’emporte.

Ce palmarès cache toutefois une très belle performance d’ensemble des fendants valaisans qui se classent deuxième (Fendant Ravanay de Christian Crittin: trophée du Meilleur vin valaisan), quatrième (Fendant Soleil du Valais: Meilleur vin produit à plus de 15 000 bouteilles), cinquième et dixième de la catégorie principale. Enfin, le Coup de Cœur de la Presse revient à une cuvée encore largement méconnue, le Clos des Barbettes 2017 des Frères Gudet à Perroy.

Cette édition se termine sur un bilan «plus que positif», annoncent les organisateurs. Le prochain Mondial du Chasselas et la Fête du Chasselas se dérouleront à Aigle les 28 et 29 juin 2019.

 

htr/lg