La 6e édition d’ecovillages aura lieu vendredi 25 août aux Diablerets. Cette année, cette journée d’échange et de conférences s’articulera autour de la thématique: «Smart villages, quelle économie durable pour les villages?» Elle s’intéressera aux alternatives offertes aux villages de montagne, et par extension aux villages et régions vivant essentiellement d’un domaine, pour permettre de développer de nouvelles activités économiques. Il sera également question des technologies permettant de mieux préserver les ressources, gérer des budgets à l’échelle de villages.

La réflexion s'appuie sur un constat alarmant, à savoir que dans 80 ans, on skiera seulement dans les plus hautes montagnes des Alpes. «Les chercheurs prédisent que les Alpes pourraient perdre 30% de leur manteau neigeux d’ici la fin du siècle, même avec une hausse des températures mondiales limitée à deux degrés. Actuellement, les observations scientifiques montrent déjà un net raccourcissement des saisons et un décalage de celles-ci, mettant à mal le tourisme et l’industrie du ski», écrivent les organisateurs de ecovillages sur leur site.

Une table ronde tentera de savoir comment l’on peut repenser le modèle économique des stations et passer de l’industrie du tout-ski à des offres quatre saisons. Isabelle Frochot, responsable master en Management et développement du tourisme à l’Université Savoie Mont Blanc, introduira le sujet avant de laisser la place à un débat qui réunira l’hôtelier Jean-Daniel Clivaz, directeur de la coopérative Magic Mountains à Crans-Montana, Anne-Sophie Fioretto, co-fondatrice du bureau Pacte 3F, Benjamin Rohrer, co-fondateur de Lodge 2800 au St-Bernard. Ian Logan, CEO des JO de la jeunesse Lausanne 2020, sera interviewé par Michael Liebreich sur l’héritage qu’un tel événement pourra laisser aux Alpes vaudoises.

Le tournant énergétique et la problématique des constructions en altitude seront également débattus. Florian Buchter, responsable de l’efficacité énergétique chez Greenwatt, proposera un concept de transition énergétique à l’échelle d’une commune. Bertrand Piccard, en invité spécial, présentera des solutions ayant déjà fait leurs preuves. Un débat posera également la question des moyens financiers pour mettre en œuvre la stratégie énergétique 2050. L’architecte Fiona Pia, parlera quant à elle de sa vision de l’urbanisation des Alpes suisses. Elle présentera son modèle académique pour Verbier qui repense le concept de chalet. (htr/lb)

Plus d’infoset programme complet:
eco-villages.ch