Un ciel dégagé à souhait, une température encore très estivale, une visibilité parfaite. Toutes les conditions étaient réunies il y a quelques jours sur les hauteurs de Nendaz pour tester le nouveau sentier panoramique que la station valaisanne vient de mettre à disposition de ses hôtes. Situé au Tracouet, à 2200 mètres d’altitude, à l’arrivée de la télé­cabine partant de Haute-Nendaz, ce sentier présente quelques caractéristiques originales. Comme le souligne le directeur de Nendaz Tourisme, Sébastien Epiney, il permet de découvrir «mille et une vues» en peu de temps, tout en apprenant et en se divertissant. Le public cible? Les juniors, les seniors et, bien sûr, les familles. Nendaz n’a pas le label «Familles Bienvenues» pour rien…

Grande variété de paysages sur un petit parcours
Ce sentier en boucle est court: 1,8 kilomètre. «Une petite heure, si on le fait sans pause», note le directeur de l’office du tourisme. Mais même s’il est court, il traverse des terrains variés qui donnent un bon aperçu du milieu ambiant: prairie sèche, pierrier, forêt d’arolles. Il emprunte en bonne partie des sentiers ou des traces existantes, seul un tronçon en pente est inédit. Ce sentier n’est pas tout plat: 133 mètres de dénivellation positive attendent les randonneurs au début de la balade qui seront toutefois compensés, vers la fin, par une dénivellation négative de même importance.

Neuf modules ou stations, construits de manière originale avec des bois de la région, sont répartis le long du parcours. Certains sont informatifs. L’un d’eux est consacré à la forêt de montagne, un autre aux dangers naturels et aux paravalanches, un autre encore à la faune lacustre, puisque le sentier se termine au bord du lac de Tracouet. Les textes sont courts et agrémentés de petits quizz.

D’autres modules sont ludiques, l’un permettant, par exemple, de tester son équilibre. D’autres, enfin, sont panoramiques. Dotés d’un banc d’école ou de banc-transat, ils offrent des vues splendides qui s’étendent du Bietschhorn (Alpes bernoises) au Mont-Blanc. Une place de pique-nique avec tables et bancs a également été aménagée. L’an prochain, les petits enfants trouveront encore plus de jeux. Placés à leur hau­teur, précisent les initiateurs. Le coût de cette réalisation a été d’environ 90 000 francs, réparti entre Nendaz Tourisme et Télénendaz.

lire la suite de l'article